Carpe Diem

Publié le 20 Septembre 2010

 

 

La carpe

 

Dans vos viviers, dans vos étangs,
Carpes, que vous vivez longtemps !
Est-ce que la mort vous oublie,
Poissons de la mélancolie.

 

Guillaume Apollinaire (1880 - 1918) in " Le bestiaire ou Cortège d'Orphée"

Publié dans #pouasie

Repost 0
Commenter cet article

Jacqueline aux muguets de Ste Marie aux Mines 20/09/2010 13:07



Bonjour Madame et Monsieur votre mari


Merci d'ensoleiller nos journées par vos oeuvres de broderie et vos poèmes parfois un peu trop  mélancoliques


Je penserai à vous en brodant vos jolis muguets!


Salutations  et amitiés de Jacqueline 


 



Epilobe 20/09/2010 09:41



Hier, à  Sainte Croix aux mines, je n'ai pas vu de carpe (MTSA se prépare-t-elle à broder les belles couleurs des Koï)?, mais un éléphant dans un petit coin:


L’Éléphant


Comme un éléphant son ivoire,
J’ai en bouche un bien précieux.
Pourpre mort !… J’achète ma gloire
Au prix des mots mélodieux.

Apollinaire




Anne et Cat 20/09/2010 06:48



Merci de ce poème que je ne connaissais pas. C'est vrai que les carpes ont toujours l'air un peu tristes.


Bonne journée.


Cat