Frézier

Publié le 2 Mars 2006

C'est en 1714 qu'Amédée François Frézier, robuste marin Breton, rapporta du Chili des plans de fraisiers blancs du Chili (Fragaria chiloensis). Auparavant les Européens mangeaint des fraises des bois (Fragaria vesca). Des hybridations entre les deux espèces donnèrent le fraisiser que nous connaissons et que les Bretons de Plougastel  cultivèrent dès 1740.

En ce temps là la vie était plus belle et les fraises bien meilleures qu'aujourd'hui.
La fraise c'est comme la tomate, trois mois pour en manger, neuf mois pour en rêver, maintenant bonnée tu fais comme tu veux (il y a des fraises en ce moment espagnoles au carrefour des hauts champs, pour mettre les choses au le clair, tu vas pas bouffer çà quand même, tu vas m'attendre la Gariguette de mai, la Marat des bois  pas avant juillet )
Finalement je vais passer pour un réac passéiste anti-progrès, que du bonheur :0069:

 

toujours en juin 1992, une commande de DMC.

La MTSA a trouvé le moyen de ramener sans vergogne sa fraise



Quelques détails



Au temps des marchés, lorsqu' existaient "les Halles rouges" où pendant deux mois les producteurs de fruits rouges vendaient sur le carreau des Halles le dimanche, des fruits savoureux qui ne se conservaient pas, et ne supportaient pas le réfrigérateur, j'en ai vendu, j'en ai mangé, c'était de la fraise çà, madame. On doit trouver encore du plan chez quelques rares bons pépinièristes.



Le vicomte Héricart de Thury fut le premier président de la Société Royale d'Horticulture de France (vers 1820), qui fut ensuite républicaine, impériale, et est maintenant nationnale (SNHF). La fraise de madame, chapeau bas bonnée, çà produit pas beaucoup, mais quel parfum!



Le docteur Nicaise était un éminent chirurgien vers la fin des années 1870, amateur d'horticulture et de jardinage, dont un potiron porte également le nom.



Aucune idée sur qui était Devansage (gougoule et mozboute en savent pas plus que moi), je rechercherai dans ma documentation fraisiers anciens.

Une fleur de fin de semaine,pour toi bonnée unique

 

Fraise, quatorve, quinve, seive compterait la bonnée qui gouterait les fraises à carcasse radiale!

 


 

Rédigé par SAINT-AUBIN

Publié dans #mtsa

Repost 0
Commenter cet article

Valérie de Paris 06/03/2006 10:00

Moi je connais simplement le Marat du Bain.

Tricotine85 03/03/2006 20:03

Et la Marat de Bois ...... !

Shiva 03/03/2006 12:41

Gaffos, Narmelle, ou tu vas finir en copeaux! ;->>>

narmelle 03/03/2006 11:42

mais c'est fou ce que tu me cultives mon patounet
ca me scie !
encore :-))))

Shiva 03/03/2006 10:54

"Je suis né au Chili maman était au lit et mon Papaauchi,mais il n'y resta pas car maman le tapa et Papas'épata (Ah !)"
(c'est le doux chant de la fraise Lapointe, variété sucrée-salée que je goûte toujours avec  délices... ;->>)