Vieux chagrin.

Publié le 11 Décembre 2011

 

 

Comme à Ostende

 

 

On voyait les chevaux d' la mer
Qui fonçaient, la têt' la première
Et qui fracassaient leur crinière
Devant le casino désert...
La barmaid avait dix-huit ans
Et moi qui suis vieux comm' l'hiver
Au lieu d' me noyer dans un verre
Je m' suis baladé dans l' printemps
De ses yeux taillés en amande
Ni gris, ni verts
Ni gris, ni verts
Comme à Ostende
Et comm' partout
Quand sur la ville
Tombe la pluie
Et qu'on s' demande
Si c'est utile
Et puis surtout
Si ça vaut l' coup
Si ça vaut l' coup
D' vivre sa vie !...
 
J' suis parti vers ma destinée
Mais voilà qu'une odeur de bière
De frite(s) et de moul's marinières
M'attir' dans un estaminet...
Là y'avait des typ's qui buvaient
Des rigolos, des tout rougeauds
Qui s'esclaffaient, qui parlaient haut
Et la bière, on vous la servait
Bien avant qu'on en redemande...
Oui, ça pleuvait
Oui, ça pleuvait
Comme à Ostende
Et comm' partout
Quand sur la ville
Tombe la pluie
Et qu'on s' demande
Si c'est utile
Et puis surtout
Si ça vaut l' coup
Si ça vaut l' coup
D' vivre sa vie !...
 
On est allé, bras d' ssus, bras d' ssous
Dans l' quartier où y'a des vitrines
Remplies de présenc's féminines
Qu'on veut s' payer quand on est soûl...
Mais voilà qu' tout au bout d' la rue
Est arrivé un limonaire
Avec un vieil air du tonnerre
À vous fair' chialer tant et plus
Si bien que tous les gars d' la bande
Se sont perdus
Se sont perdus
Comme à Ostende
Et comm' partout
Quand sur la ville
Tombe la pluie
Et qu'on s' demande
Si c'est utile
Et puis surtout
Si ça vaut l' coup
Si ça vaut l' coup
D' vivre sa vie !...

 

Jean-Roger CAUSSIMON (1918-1985) 

Publié dans #pouasie

Repost 0
Commenter cet article

Marie 12/12/2011 20:51


Merci pour ce beau texte. Je suis Flamande, mes ancêtres maternels étaient originaires d'Ostende... et moi, petite Gantoise, je ne connais même pas votre Caussimon !! Grave lacune, que je vais
tout de suite combler en écoutant la chanson.


Flaperpi, une Flamande à Perpignan... mais je n'y habite plus, par conséquent, ne l'alimente plus...

Maman Pop 12/12/2011 12:18


Oostende aujourd'hui est ensoleillée, Mais tout est toujours là surtout hors saison, la mer du Nord a son charme et je ne m'en lasse pas.Cette chanson est toujours d'actualité.


Merci de nous la remettre en mémoire.

Annick /Jardin de fil 12/12/2011 10:23


Nostalgie, nostalgie....Caussimon, Ferré.... cette chanson fait aussi partie de ma vie ...depuis des dizaines d'années maintenant! Il y a quelques années lors d'un petit séjour à Bruges avec ma
fille, nous avons poussé jusqu'à Ostende. je voulais voir si les chevaux de la mer fracassaient toujours leurs crinières devant le casino désert. c'était une fin novembre grise et venteuse et
miracle! je me suis trouvée transportée au coeur de la chanson...

leoleo 12/12/2011 09:54


Chanté par Léo ,toute ma vie ... et récemment "Maintenant que la jeunesse..." d'Aragon chanté par Monique Morelli ...

Edwige 12/12/2011 02:19


Merci de mettre les vieux souvenirs en ligne. On va sur you tube ou mettre un de nos Cd et on repart comme en 40 avec de beaux textes. Cela fait une heure que j'écoute Jean-Roger Caussimon, Brel,
Ferré, Arno...


Grand bonhomme, comédien et fabuleux poète.


Ces derniers temps, c'est bien agréable.


Il me semble que c'est Jean-Roger ; c'est sûrement une erreur de frappe


Bonne nuit


Bien à vous