Véronique piquenique.

Publié le 4 Février 2013

 

 

 


 

 

 

     Dimanche

 


Charlotte
Fait de la compote.


Bertrand
Suce des harengs.


Cunégonde
Se teint en blonde.


Épaminondas
Cire ses godasses.


Thérèse
Souffle sur la braise.


Léon
Peint des potirons.

Brigitte
S’agite, s’agite.


Adhémar
Dit qu’il en a marre.


La pendule
Fabrique des virgules.


Et moi dans tout cha ?

Et moi dans tout cha ?

 

Moi, ze ne bouze pas,
Sur ma langue z’ai un chat.   

 

 

René de Obaldia (né en 1918) in "Innocentines" Éditions Grasset.

Publié dans #pouasie

Repost 0
Commenter cet article

beatrice 05/02/2013 08:55


et beatrice en mangeant des saucisses appelle la police !

Pahi 04/02/2013 14:13


Bonjour,


Le livre porte vraiment bien son nom 


Merci pour ces instants d'innocence ... Cela fait du bien !


Bon après-midi à vous.

Zechiffe 04/02/2013 13:53


 


Bravo à Jeanne-Caroline, qui connait la chanson!


http://www.frmusique.ru/texts/b/bourvil/carolinecaroline.htm

gigi 04/02/2013 13:31


Caroline, Caroline, mets tes petits souliers vernis
Ta robe blanche des dimanches
Et ton grand chapeau fleuri.
Caroline, Caroline, t'arrête pas comme ça en chemin
Marche plus vite, ma petite
Tu vas nous faire rater le train


le rest si tu le veux !!!

brigitte 04/02/2013 13:03


comme la mode est aux prénoms originaux , il faudrait réhabiliter "épaminondas" !!!!


bonne journée