Opiniâtrement dilettante.

Publié le 17 Mars 2011

 

 

               Trop de merveilles au quotidien ça me troulec c'est mortel grâve, ça déchire ta race, reprenons alors le chemin du défi dilettante, de la bataille molle, de l'exactitude foutraque et vaguement compétitive:

 

http://www.archive-host2.com/membres/images/1336321151/nawak/panneaux/Rions.jpg

 

               - Saturday ça te dit ?

 

http://www.archive-host2.com/membres/images/1336321151/nawak/panneaux/Guilly.jpg

 

               - non ?

 

          http://www.archive-host2.com/membres/images/1336321151/nawak/panneaux/Guillyguilly.jpg

 

             - Alors ? Candy tue, qu'en dis-tu?

 

http://www.archive-host2.com/membres/images/1336321151/nawak/panneaux/Vatan.jpg

 

                - Bon,  d' accord je

 

http://www.archive-host2.com/membres/images/1336321151/nawak/panneaux/Sore-2.jpg

 

 

Nota bonnée: l' observatrice attentive - LaMimi aux violettes prolifiques, LaMirelha à l' occitanéité réactive, voire LaNikita au corps  brûlant - aura remarqué, sur le panneau de Vatan, qu'il existe un http://www.archive-host2.com/membres/images/1336321151/nawak/panneaux/Burlesques-200.jpg qu'il a même un site accessible avec ses clics et ses claques. De quoi décourager l' automédon photographe, qui depuis des années encumule les panneaux au gré de balades brodeuses. Il utilisera néanmoins, toutefois, cependant , derechef et nonobstant,  le site comme un Via Michelin ou  comme ma pie, pour programmer les trajets afin de passer par Allègre,  Trécon, Bésingrand, Besson, Charmé, ...  Fourqueux , Bléneau, Bouzillé,  ... Chirac, Le sourd, Bèze, Carlat ...  Woerth, Arnac-la-Poste ... 

 

          Que du bonheur -avant les phases prodromiques du syndrome d'irradiation aiguë : lors de l'exposition à une forte dose de rayonnements ionisants, des symptômes tels que fatigue, nausées, vomissements se manifestent dans les deux jours ; ils annoncent la survenue quelques semaines après de complications hématologiques, gastro-intestinales et/ou respiratoires graves, voire mortelles.-  !   

 

Publié dans #gag

Repost 0
Commenter cet article

chv 11/04/2011 13:43



pour Vatan, si rien n'a changé, en sortant de la ville, il y avait "tu reviendras"; quand à Arnac la poste qui est un peu plus bas, je n'ai réalisé le côté cocasse du nom que bien des années plus
tard en partant très loin de cette région!


merci pour ce florilège de noms français, bon voyage...


christine



Geneviève 21/03/2011 22:07



Bon si tout cela ne nous incite pas à rendre Le Tablier (83), ce sera au moins au 





Nièvre.



Maryse 18/03/2011 15:16



et un mot de plus que j'apprends : prodromique...et pas facile à prononcer !


Et toujours plein d'humour chez la mtsa, c'est épatant et ça requinque.



nikita 17/03/2011 20:59



Côté irradiations aiguës, là, aujourd'hui, on se la joue prudente embarrassée, on rigole moins, c'est trop d'actualité.


Prodrome, vous avez dit prodrome?? y cause, y cause, cet automédon de mes deux...bretelles à roulettes russes.


 



Mirelha 17/03/2011 18:20



Oui, et en Occitanie on a aussi (tant pis, j'ose !) : Gimont, Samathan et Lombez, si, si, c'est vrai !