Magicien ès lettres

Publié le 8 Août 2011

 

 

 

A une robe rose



Que tu me plais dans cette robe
Qui te déshabille si bien,
Faisant jaillir ta gorge en globe,
Montrant tout nu ton bras païen !

Frêle comme une aile d'abeille,
Frais comme un coeur de rose-thé,
Son tissu, caresse vermeille,
Voltige autour de ta beauté.

De l'épiderme sur la soie
Glissent des frissons argentés,
Et l'étoffe à la chair renvoie
Ses éclairs roses reflétés.

D'où te vient cette robe étrange
Qui semble faite de ta chair,
Trame vivante qui mélange
Avec ta peau son rose clair ?

Est-ce à la rougeur de l'aurore,
A la coquille de Vénus,
Au bouton de sein près d'éclore,
Que sont pris ces tons inconnus ?

Ou bien l'étoffe est-elle teinte
Dans les roses de ta pudeur ?
Non ; vingt fois modelée et peinte,
Ta forme connaît sa splendeur.

Jetant le voile qui te pèse,
Réalité que l'art rêva,
Comme la princesse Borghèse
Tu poserais pour Canova.

Et ces plis roses sont les lèvres
De mes désirs inapaisés,
Mettant au corps dont tu les sèvres
Une tunique de baisers.



Théophile Gautier (1811-1872) in "Emaux et Camées"

Publié dans #pouasie

Repost 0
Commenter cet article

Annick /Jardin de fil 09/08/2011 16:08



oui, très voluptueux, je trouve aussi! et quel beau recueil que celui-ci! (j'ai le plaisir d'en posséder un de 1928 de la "Collection polychrôme" - hélas sans sa couverture - où chaque poème est
orné en début et fin d'une aquarelle d'henri Caruchet)


Merci de nous le faire partager!



Mirelha 08/08/2011 13:10



OuahhouHHH, Monsieur le Chef, quelle santé de bon matin (ou presque !).



Geneviève 08/08/2011 09:54



Wouuuuuaaaaaaouuuuuuu !!!!Quelle femme ne voudrait-elle pas être ainsi (dés)habillée .......



mamy ginou 08/08/2011 09:05



voluptueux....émouvant....érotique....


que ces choses là, en jolis mots sont dites!


un souffle de fraîcheur passe sur un matin encore gris et humide ..


merci pour ce magnifique poème


à bientôt


amicales xxxxx


GiGi