Je m'enfile sans honte les Tullamore... et j'aime ça.

Publié le 5 Avril 2012

 

 

 


 

 

 

                    Donc, il arrive que le rédacteur ce blogue, se promène, gyrovague,  dans d' anciens articles, rédécouvrant parfois une broderie oubliéerarement un mot d' esprit élégant, le plus souvent des calembours malabars, des contrepets égrillards passés inaperçus ou de rares pépites. Ainsi la saga des Charentaises, aux multiples épisodes, ou le cultissime "J'enfile sans honte les tue-l'amour... et j'aime ça" et son @®®êt sur ιmage corollaire et révélateur.

 

               Papouse homophonie approximative entre j' enfile les tue-l' amour et je m'enfile les Tullamore

 

http://www.archive-host2.com/membres/images/1336321151/balades/stjean/2012/tullamore_pleine.jpg

 

               "De la douceur, de la complexité, le tout transcendé par une touche épicée. Ainsi pourrait-on résumer la personnalité ébouriffante du Tullamore Dew Original (prononcé Tulach Mhor). Un whisky pas comme les autres, le seul au monde issu de trois types de whisky irlandais - pot still, de grain et malt pour les puristes. Un élixir, fruit de deux distilleries situées dans le comté de Cork et dans le comté d'Antrim.nous informe l' esquellent site gastronomique du Point.

 

 

http://www.archive-host2.com/membres/images/1336321151/balades/stjean/2012/tullamore0.jpg

 

               Et hop! une goulée gaëlique ...

 

http://www.archive-host2.com/membres/images/1336321151/balades/stjean/2012/tullamore.jpg

 

               Le wisky de la Saint-Patrick ! "La robe du Tullamore Dew est ambrée. Au nez, un doux mélange d'épices, de saveurs maltées et citronnées délicieusement accordées à des touches boisées et de vanille. En bouche, l'attaque est florale avec des notes de biscuit. On retrouve la douceur des épices arrondies par la fraîcheur des agrumes. La finale est d'une douceur inégalée et harmonieuse. "   

 

 

http://www.archive-host2.com/membres/images/1336321151/balades/stjean/2012/caisse.jpg

 

 

               A la fosse commune!  http://www.archive-host2.com/membres/images/1336321151/nawak/boutons/clic.jpgL' observateur attentif y repèrera une défunte flasque de Caol Ila (rien a voir avec Karol Wojtyla) single malt  à la fois équilibré et subtil, iodé et tourbé, aux notes d'huile d'olive, d'amande et d'agrumes.

 

 

Nota bonnée: tu n' oublies pas que « l’abus d’alcool est dangereux pour la santé » d' autant plus que l' alcool ne résoud aucun de tes problèmes (ni des miens). Cela dit, le lait ou l' eau, non plus. 

Publié dans #gag

Repost 0
Commenter cet article

Gene 11 05/04/2012 18:51


Ben dites donc, on dirait que certains ont la descente facile ......... 

Isabelle 05/04/2012 18:12


Ooooh oh oh! Moi j'ai plutôt un faible pour le Caol Ila... C'est mon côté Highlander, enfin Islay!


Cheers mate!

yorumlasak 05/04/2012 17:52


excellent post j'adore !!!!


 


Angela
Marcello

doscille 05/04/2012 15:29


c'est malin...depuis ce matin je relis tout le blog à la recherche de contrepets égrillards...! je bosse quand moi ,avec des articles pareils ?


Bonnes Pâques !

Hélène Dindault 05/04/2012 15:04


J'adore vos turel'amour et votre am non, votre hu...mour! et votre blog!


Joyeuses Pâques. Malène