Janvier.

Publié le 4 Janvier 2010



Janvier est revenu. Ne crains rien, noble femme !


Janvier est revenu. Ne crains rien, noble femme !
Qu'importe l'an qui passe et ceux qui passeront !
Mon amour toujours jeune est en fleur dans mon âme ;
Ta beauté toujours jeune est en fleur sur ton front.

Sois toujours grave et douce, ô toi que j'idolâtre ;
Que ton humble auréole éblouisse les yeux !
Comme on verse un lait pur dans un vase d'albâtre,
Emplis de dignité ton coeur religieux.

Brave le temps qui fuit. Ta beauté te protège.
Brave l'hiver. Bientôt mai sera de retour.
Dieu, pour effacer l'âge et pour fondre la neige,
Nous rendra le printemps et nous laisse l'amour.



Victor HUGO   (1802-1885) in "Dernière Gerbe".

Publié dans #pouasie

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

ravel 04/01/2010 19:54


merci pour la pouasie du lundi !
mais qu'on ne se trompe, le Victor n'encense en aucun cas la femme, il s'en gausse à 'maux' couverts, lui qui fréquentait les matrones obligées, les douarières empesées, les grenouilles aux cuisses
blettes ...
point de mysoginie mais un constat caustique et casuistique des moeurs de son temps !
bon j'vas pas vous casser vot'baraque, pris de prime abord, c'est bô ... mais au deuxième rabord ....


Marine 04/01/2010 18:16


Joli poème, merci beaucoup.
Bonne soirée

Martine


Adrienne 04/01/2010 09:05


Merci pour ce joli poème.
Bon lundi, bonne semaine.

Adrienne


evelyne 04/01/2010 08:53


Commencer la journée avec un poème de Victor Hugo... que du bonheur
Amitiés sous la neige 


Geneviève 04/01/2010 08:48


Ben dit donc ! Si c'est pas une déclaration du monsieur à bretelles à sa dame brodeuse, j'en perd mon latin .........