Intranquilité

Publié le 23 Juillet 2010

 

 

 

                         Jour de pluie

 

 http://www.archive-host2.com/membres/images/1336321151/balades/stemarie/2010-07/0723-00.jpg

 

            "L'air est d'un  jaune voilé, comme un jaune pâle vu à travers un blanc sale. C'est à peine s'il y a du jaune dans la grisaille de l'air. La pâleur de ce gris, pourtant, recèle un peu de jaune dans sa tristesse."

 

 

 

Publié dans #mtsa

Repost 0
Commenter cet article

Dominique 04/11/2010 09:08



Que fuit-elle la brodeuse ? Qu'y-a-t-il derrière son front, Quel trop plein veut-elle emplir de vide ? Quelles pensées remplacer par des comptes ? Broder pour ne pas faire autre chose mais quoi ?
Allonger le temps, ou l'arrêter ? Marquer une pause dans la vie ? Marquer la toile à la place. Et pour les autres... comment supporter cette présence/absence de la brodeuse, cette concentration
appliquée



Mohican 23/07/2010 12:17



C'est un jour sans ou quoi?


Même les jours de pluie peuvent être jolis!!!


Amitiés



Edwige 23/07/2010 12:05



Très éthérés,  ces mots simples . Beaux comme la poésie de Pessoa. Bonne journée à vous. J'ai relu tout à l'heure  "je suis le gardeur de troupeau" et je suis bien.


Merci de vos citations, de vos belles grilles et de ce blog qui m'est cher.


Bien à vous



dametine 23/07/2010 11:53



il était bien temps qu'il pleuve un peu..



nikita 23/07/2010 11:44



Oui, pâleur teintée de gris, très élégant..... et  la dame reste toujours belle!


Broderie qui pique les fesses à la tristesse, non?