Fenêtres et cheminées.

Publié le 9 Mai 2011

 

 

Les Hirondelles

 

I

 

      Elles me donnent ma leçon de chaque jour.
      Elles pointillent l'air de petits cris.
      Elles tracent une raie droite, posent une virgule au bout, et, brusquement, vont à la ligne.
      Elles mettent entre folles parenthèses la maison où j'habite.
     Trop vives pour que la pièce d'eau du jardin prenne copie de leur vol, elles montent de la cave au grenier.
      D'une plume d'aile légère, elles bouclent d'inimitables parafes.
      Puis, deux à deux, en accolade, elles se joignent, se mêlent, et, sur le bleu du ciel, elles font tache d'encre.
      Mais l'oeil d'un ami peut seul les suivre, et si vous savez le grec et le latin, moi je sais lire l'hébreu que décrivent dans l'air les hirondelles de cheminée.

 

LE PINSON. - Je trouve l'hirondelle stupide : elle croit qu'une cheminée, c'est un arbre.
LA CHAUVE-SOURIS. - Et on a beau dire, de nous deux c'est elle qui vole le plus mal : en plein jour, elle ne fait que se tromper de chemin ; si elle volait la nuit, comme moi, elle se tuerait à chaque instant.

 

II

 

      Une douzaine d'hirondelles à cul blanc se croisent sous mes yeux avec une ardeur inquiète et silencieuse, en un espace limité comme une volière. C'est à mon nez un tissage rapide d'ouvrières pressées par le temps.
      Que cherchent-elles éperdues, dans l'air criblé de leur vol ? Demandent-elles un refuge ? Ont-elles quelque adieu à me dire ? Immobile, je sens la fraîcheur des souffles légers, et je crains, j'espère une rencontre où deux de ces folles se briseraient. Mais, d'une adresse qui décourage, elles disparaissent tout à coup sans un choc.

 

 

Jules RENARD (1864- 1910) in "Histoires Naturelles".

Publié dans #pouasie

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Lily la Fée 09/05/2011 11:31



Je ne regarderai plus les hirondelles de la même façon.


Merci de nous faire découvrir ce poème.


Bonne journée



valybrode 09/05/2011 10:27



Une merveilleuse manière de regarder les hirondelles !


Bonne journée



AMY 09/05/2011 10:14



OUI elles sont moins nombreuse   !!!!!!! la faute a l'homme !!!!! belle poesie c'est vrais aussi



Geneviève 09/05/2011 09:24



Qu'elle jolie poésie en ce matin ensoleillé. Elle est le retour du printemps et des beaux jours comme le sujet qui l'inspire : l'hirondelle.Chez nous, quelques nids sont fidèlement habités chaque
année, mais il nous semble qu'elles sont moins nombreuses que par le passé.......



Claudine 09/05/2011 09:18



Merci de nous faire découvrir ces textes. Je ne regarderai plus le vol des hirondelles de la même façon. Bisous