de bonne foi

Publié le 4 Juillet 2011

 

 

Au lecteur

 

 

                    C'est ici un livre de bonne foi, lecteur. Il t'avertit, dès l'entrée, que je ne m'y suis proposé aucune fin, que domestique et privée. Je n'y ai eu nulle considération de ton service, ni de ma gloire. Mes forces ne sont pas capables d'un tel dessein. Je l'ai voué à la commodité particulière de mes parents et amis : à ce que m'ayant perdu (ce qu'ils ont à faire bientôt) ils y puissent retrouver aucuns [quelques] traits de mes conditions et humeurs, et que par ce moyen ils nourrissent, plus entière et plus vive, la connaissance qu'ils ont eue de moi. Si c'eût été pour rechercher la faveur du monde, je me fusse mieux paré et me présenterais en une marche étudiée. Je veux qu'on m'y voie en ma façon simple, naturelle et ordinaire, sans contention [effort] et artifice : car c'est moi que je peins. Mes défauts s'y liront au vif, et ma forme naïve [naturelle], autant que la révérence publique me l'a permis. Que si j'eusse été entre ces nations qu'on dit vivre encore sous la douce liberté des premières lois de nature, je t'assure que je m'y fusse très volontiers peint tout entier, et tout nu. Ainsi, lecteur, je suis moi-même la matière de mon livre : ce n'est pas raison que tu emploies ton loisir en un sujet si frivole et si vain. Adieu donc;


de Montaigne, ce premier de mars mille cinq cent quatre-vingts.

 

Michel Eyquem de MONTAIGNE (1533-1592) in "Les Essais" (préface).

Publié dans #pouasie

Repost 0
Commenter cet article

Geneviève 04/07/2011 14:24



Par la grâce de ces quelques lignes, me voici revenue au temps de ma fugace jeunesse .......


Et question vin, je préfère de loin un bon Minervois à un Bordeau ordinaire. Vive les vins du sud !!!



annieca 04/07/2011 12:12



Montaigne, tellement humain et pourtant sage.



ella 04/07/2011 11:49



oui mes amis n'apprécient pas la forme blog pour parler de soi et pourtant ils aiment Montaigne même s'il a fui le choléra...


Bonnes vacances studieuses donc



Vinvella 04/07/2011 11:37



Bonjour et merci pour cet essai de Montaigne.


Bonne journée



Mirelha 04/07/2011 11:21



Oh, Maître Bloggueur, nous t'aimons tous, "parce que c'était toi, parce que c'était nous"...


Gaffe aux vins de Bordeaux : ils sont souvent "améliorés" avec du Minervois de chez nous !!!!