Corbiere.

Publié le 11 Juillet 2011

 

 

 

Nature morte




Des coucous l'Angelus funèbre
A fait sursauter, à ténèbre,
Le coucou, pendule du vieux,

Et le chat-huant, sentinelle,
Dans sa carcasse à la chandelle
Qui flamboie à travers ses yeux.

- Ecoute se taire la chouette...
- Un cri de bois : C'est la brouette
De la Mort, le long du chemin ...

Et, d'un vol joyeux, la corneille
Fait le tour du toit où l'on veille
Le défunt qui s'en va demain.

 

Tristan CORBIERE (1845-1875) in "Les Amours Jaunes".

Publié dans #pouasie

Repost 0
Commenter cet article

manou 11/07/2011 16:40



Assurément il y a plus gai...



Dametine 11/07/2011 11:33



un peu plus gai la prochaine fois ?


c'était bien beau quand même ;-)



Mirelha 11/07/2011 11:09



C'est ben vrai ! C'est mieux avec un "S", mais on aime aussi le Minervois, le Cabardés, le Picpoul et autres douceurs viniques de par chez nous !



Zechiffe 11/07/2011 09:12



 


Oh ! à ce compte là pas de pouasie d' Henri Bordeaux, Alain Touraine, Gonzague Saint-Bris ni Marguerite Duras !



ella 11/07/2011 08:45



comme je vous imagine -quand-même-!


je n'avais pas vu qu'il n'y avait pas de S à Corbière


le poème est magnifique