Boulingrins.

Publié le 21 Juillet 2014

 

 

 


 

 

Le faune

 

Un vieux faune de terre cuite
Rit au centre des boulingrins,
Présageant sans doute une suite
Mauvaise à ces instants sereins

Qui m'ont conduit et t'ont conduite,
- Mélancoliques pèlerins, -
Jusqu'à cette heure dont la fuite
Tournoie au son des tambourins.

Paul VERLAINE (1844-1896) in "Fêtes galantes".

Publié dans #pouasie

Repost 0
Commenter cet article

nicole(tte) 21/07/2014 19:58


Certes tristounet un peu, mais boulingrins est là. Merci

marlie 21/07/2014 12:53


Connaissez-vous le boulingrin du château d'Arlay dans le Jura ? Il ne faut pas oublier d'y faire un saut en revenant à Nans sous Sainte-Anne l'année prochaine !

Gene 11 21/07/2014 12:30


Oui, poétique et culturel, mais pas très gai quand même.

Maryse56 21/07/2014 11:52


Charmant petit poème.


 


Et puis boulingrins ça pose quand même...


Moi aussi j'ai regardé la signification du mot et son origine.


Le lundi c'est poétique et aussi culturel... J'aime...


 

La Nouille 21/07/2014 11:33


Et saviez-vous que le mot boulingrin vient d'une déformation de l'anglais bowling green (terrain de boules), hein ?


Bon c'est déjà la fin de mes 30 secondes culturelles...


Bonnes vacances !