Bien saignante.

Publié le 13 Mai 2013

 

 


 

 

L' entrecôte.


 

Dans l´atelier qui bourdonne comme une ruche
La pauvre Lisette sanglote en travaillant
Car son grand-père est mort de la coqueluche
Elle reste seule pour nourrir cinq-z-enfants
Dix petits pieds réclament des chaussures
La neige tombe, il doit sûrement faire froid
Tout en cousant pour les riches créatures
La petite main sent frissonner ses doigts
Et dans son estomac que torture la faim
Elle sent que grandit la peur du lendemain

C´est pour pouvoir acheter l´entrecôte
Qui nourrira les chères têtes blondes
Qu´elle travaille pour les gens de la haute
Et qu´elle fait des robes pour le beau monde
Et le soir, consciencieusement
Si elle fait du supplément
C´est pour pouvoir acheter l´entrecôte
L´entrecôte

Mais un beau jour, comme elle était jolie
Un beau jeune homme, un placier en tissus
Lui acheta dans un coup de folie
Une belle robe avec des fleurs dessus
Elle voulait pourtant rester honnête
Mais il lui dit qu´il avait de l´argent
C´est pour cela que la pauvre Lisette
Se sacrifia en songeant aux enfants
Tous les soirs, désormais, par les soins du placier
Les petits estomacs furent rassasiés

C´est pour pouvoir acheter l´entrecôte
Qui nourrira les chères têtes blondes
Qu´elle commit son initiale faute
Qui la rabaisse au rang du demi-monde.
Et le soir, consciencieusement
Si elle offrait du supplément
C´est pour pouvoir acheter l´entrecôte
L´entrecôte

Comme son amant était d´humeur changeante
Il la plaqua pour aller au Brésil
Alors, du vice elle descendit la pente
Et de son corps elle fit un outil
Mais dans son cœur, elle songeait à ses frères
Qu´elle sauvait d´un geste machinal
Pour éviter qu´ils soient dans la misère
C´est effrayant ce qu´elle se donnait du mal!
N´imitez pas, fillettes, cet exemple maudit
Vous seriez, pour le monde, un objet de mépris

C´est pour pouvoir acheter l´entrecôte
Qui nourrira les chères têtes blondes
Qu´elle reçoit sans cesse de nouveaux hôtes
Et qu´elle devint la femme à tout le monde
Et dans la nuit, pieusement
Si elle fait du supplément
C´est pour pouvoir acheter l´entrecôte
L´entrecôte.

 

 

Les Frères Jacques,  quatuor vocal français, actif de 1946 à 1982.

Publié dans #pouasie

Repost 0
Commenter cet article

Marlène 14/05/2013 11:51


UN REGAL !!!!!!

Maman Pop 13/05/2013 17:52


D'accord avec Mirelha....la salade c'est moins cher.


Quelle histoire poignante, merci ça remonte le moral mais pas le thermomètre

Bragance 13/05/2013 11:04


Merci pour ce joli texte de chanson réaliste, les Frères Jacques avaient bien du talent. Jer vais filer chez Y*uTube pour me remettre l'air en mémoire (si je le trouve !).

Maryse56 13/05/2013 10:49


Chanson réaliste....


Quel talent ces frères jacques !

Mirelha 13/05/2013 10:31


Ah ! si seulement elle avait été végétarienne ! Mais non, je plaisante, bien sûr !