Ça fait du bien.

Publié le 24 Février 2014

 

 


 

 

 

Prochain amour


 

 On a beau faire, on a beau dire
Qu´un homme averti en vaut deux
On a beau faire, on a beau dire
Ça fait du bien d´être amoureux

Je sais, je sais que ce prochain amour
Sera pour moi la prochaine défaite
Je sais déjà à l´entrée de la fête
La feuille morte que sera le petit jour
Je sais, je sais, sans savoir ton prénom
Que je serai ta prochaine capture
Je sais déjà que c´est par leur murmure
Que les étangs mettent les fleuves en prison

Mais on a beau faire, on a beau dire
Qu´un homme averti en vaut deux
On a beau faire, on a beau dire
Ça fait du bien d´être amoureux

Je sais, je sais que ce prochain amour
Ne vivra pas jusqu´au prochain été
Je sais déjà que le temps des baisers
Pour deux chemins ne dure qu´un carrefour
Je sais, je sais que ce prochain amour
Sera pour moi la prochaine des guerres
Je sais déjà cette affreuse prière
Qu´il faut pleurer quand l´autre est le vainqueur

Mais on a beau faire, on a beau dire
Qu´un homme averti en vaut deux
On a beau faire, on a beau dire
Ça fait du bien d´être amoureux

Je sais, je sais que ce prochain amour
Sera pour nous de vivre un nouveau règne
Dont nous croirons tous deux porter les chaînes
Dont nous croirons que l´autre a le velours
Je sais, je sais que ma tendre faiblesse
Fera de nous des navires ennemis
Mais mon cœur sait des navires ennemis
Partant ensemble pour pêcher la tendresse

Car on a beau faire, on a beau dire
Qu´un homme averti en vaut deux
On a beau dire
Ça fait du bien d´être amoureux
Jaques Brel (1929-1978) chanson extraite du disque « Marieke » de 1961.

Publié dans #pouasie

Repost 0
Commenter cet article

nicole(tte) 25/02/2014 18:45


Comme ça fait du bien de lire une chanson ! Merci

Bbrenice76 25/02/2014 00:36


Irremplaçable Brel...Comme il nous manque!

A-M J 24/02/2014 15:10


Qu'elle est belle ,!!!! qu'elle est triste !!!!

Annick S/Jardin de fil 24/02/2014 11:53


Toujours aussi belle cette chanson!

Mirelha 24/02/2014 11:41


C'est donc le printemps pour les amoureux ... du rugby ! En effet, je n'ai pas eu la chance de rencontrer Monsieur PTSA à Pexiora : il a préféré le match de XV ! Heureusement, on était surtout
venues pour Marie-Thérèse et nous n'avons pas été déçues ! Merci de votre présence chaleureuse !