La Foirfouille de Nivelles

Publié le 25 Septembre 2005

Déplacement en Belgique ce dernier icaine pour les SA, à l'occasion de la Foirfouille de Nivelles.

Nivelles - province du Brabant Wallon - connue pour son Abbaye Ste Gertrude, son Jacquemart* Jean de Nivelles ...



Jacquemart*: . s.m. Figure de fer, de plomb ou de fonte,
qui représente un homme armé, & qu'on met quelquefois sur le haut d'une tour pour frapper les heures avec un marteau sur la cloche de l'horloge (Dictionnaire de L'Académie française, 4th Edition (1762)). 

Pourquoi baptisa-t-on le jaquemart "Jean de Nivelles" ?
Au XVème siècle, le seigneur français Jean de Montmorency, seigneur de Nivelle (Nevele en Flandre), fils aîné de Jean II de Montmorency, refusa de marcher contre le duc de Bourgogne, malgré l'ordre de son père, se dérobant à toute les sommations, d'où la locution populaire : il ressemble au chien (par corruption de 'à ce chien') de Jean de Nivelles qui s'enfuit quand on l'appelle.
 Ce Jean de Nivelle, ce Montmorency, va servir de motif à de très nombreuses et jolies chansons, dont le succès s'avéra considérable. Dès le XVIIème siècle, ce succès rejaillit sur le jaquemart de Nivelles. On le confond avec le Montmorency, il devient un héros local et on l'appelle Jean de Nivelles. On lui attribue le dicton 'du chien qui s'enfuit quand on l'appelle'. On ira même jusqu'à lui donner un chien pour compagnon.
(merci au site http://www.tourisme-nivelles.be/Jean%20de%20Nivelles.htm qui me permet de briller à pneu de frais - mais je l'avais appris l'an dernier)

Nivelles - province du Brabant Wallon - connue aussi pour sa bière la "Jean de Nivelles" (et j'ai repèré un café le "Jean de Nivelles" un boucher "Chez Jean de Nivelles" et un boulanger itou,  ce qui prouve qu'à défaut d'imagination nomenclaturale les Brabants - nos amis les Brabants , dont je salue ici le chaleureux 'accueil et la fraternelle exhubérance - les Brabants donc, et en particulier les Gens de Nivelles, font preuve d'une  immarcescible et marmoréenne cohérence.  

Nivelles - province du Brabant Wallon - connue encore pour sa spécialité gastronomique "La târte al djote"  dont vous saurez tout ou presque en m'évitant ainsi de nouveaux copie-collage sur http://www.nivelles-djote.be/frames.htm 
C'est fort en goût, fort en gras, fort en odeur -  et bien sur absolument délicieux, passe alors ton chemin lectrice anorexique et toi aussi gymnaste dévoreuse de coupe-faim !

Le terme de "Djote" m'a mis l' opus à l'oreille, puisque la semaine passée une charentaise épanouie, que je guidais de le très beau potager de Saint-Jean de Beauregard, s'était exclamée  devant un parterre de bettes multicolores "Tiens des jottes" (pour les engourdies du lundi une chartentaise épanouie, n'est pas une vieille pantoufle trop large, mais une Cognacaise pulpeuse avec suffisament d'appâs pour susciter une irrépressible vocation de guide botano-paysagiste chez l'auteur de ce blogue).  Bette, blette, jotte,porée, poirée ... autant de termes pour une même plante - botaniquement la betterave et la bette carde sont la même plante, l'une ayant été sélectionnée pour l'homme pour sa racine l'autre pour son feuillage et ses côtes.
Les Niçois sont connus sous le nom de "lu caga-blea" à cause de leur goût supposé pour ce légume riche en fibres alliées reconnues d'une efficace transit intestinal,  légume  que l'on retrouve dans leurs  spécialités de tourte aux bettes ou de "merda di can" (pour les recettes de "merda di can" chercher via un moteur de recherche - celle de "L'Escalina" esquellent restaurant Nissard est bien authentique) Pour les politiquement corrects des oreilles, les "merda di can" peuvent également s'appeler  tristement les gnocchis verts. 

Nivelles - province du Brabant Wallon - connue enfin pour sa Foirfouille brodeuse
qui réunit brocanteuses en art du fil et créatrices.

Ici une luxuriante et rousse Bruxelloise, dont nous ne pouvons donner le nom, mais dont  nous dirons seulement que son prénom  termine par "érangère". L'accorte B.,  venue prétextement pour vider - en partie -son armoire,  cède à la tentation de la papouille  lascive et frénétique de fils de soie

 

Des Beardie teints à la main



Une autre papouilleuse - à la blogueuse main habile

de laquelle j'ai pris également le pied

l'observatrice attentive saura que cette délicieuse jeune femme :0026: n'aura guère connu de revers. A propos sur http://shanttipartage.blogspot.com/ ya des machins à brodeuses qu'on a pu voir des yeux en vrai, que c'est original et plein d'idées,  et des toiles qui vous mettent des étoiles aux mirettes :0012:

Itou des trucs délicieusement élégants et très raffinés chez "Reflets de Paon", ou "Plume de Soie" - je ne me souviens plus bien
 

( I. :0050: je l''enlève si elle ne te plait pas, I. )

Vue aussi Carinne animatrice  de Broder Ensemble, et cooauteuse de l'indispensable "Quatre nonante huit"

Rien que du beau monde, par ailleurs:  Gigi-Lolipopeuh-MariePopineuuh, Mémé Domi le plus joli rable d'Outre-Quiévrain, Brodella, Chloé de la Claye, Pique&Patch ....  et d'autres que j'ai oublié où dont les photos sont ratées.

La Forfouille est organisée avec beaucoup d'efficacité par Monique Oz - au profit de l'Unicef. Les créatrices présentes, mais aussi des créatrices qui ne pouvaient se rendre chez nos Brabants et autres amis d'Outre-Quiévrain, ont pris l'habitude de créer une grille originale dont le produit de la vente va directement à l'Unicef.

Voici la grille de MTSA

Du tirage de cent exemplaires, il reste quelques grilles numérotées et signées (symboles noir et blanc sur deux feuilles liées par un élégant fil de coton). Elles seront disponibles au salon de Romorantin sur le stand de MTSA. Elles peuvent également être expédiées,  contre six euros, port compris. Les brodeuses intéressées peuvent nous contacter sur marie-therese.saint-aubin@wanadoo.fr




Rédigé par SAINT-AUBIN

Publié dans #balades

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Antoine 08/01/2009 10:48

Patricia a écrit: Nivelles est jumelé avec Saintes en CharenteSaintes est en Charente-Maritime.Amicalement,Antoine

sissi 01/10/2005 05:19

beau travail..que de créations !

mimidou 28/09/2005 15:40

ah les belles reinettes! je parles des grenouilles, évidemment...

Shantti 27/09/2005 19:18

je trouve le décoleté du reflet de la soie bien trop joli!!
c'est oune scandal!
;-))
En tout cas je confirme que Monsieur de Sein (hinhin) a un superbe derrière!
et si je vous disais en plus, que je suis charentaise et que l'Amoureux est un descendant du Montmorency...
le monde est piti piti n'est il pas!!:-))
Je vous embrasse bien tous les deux.Vous serez désormais un grand sourire dans mes souvenirs:-)

Valérie de Paris 27/09/2005 13:59

Ouarf ! :-D

Encore ! Encore ! Encore !

Euh, en tant que non abonnée lectrice non anorexique (aucun doute !!!) et parfois gymnaste (mais, bon, euh ... c'est pas trop l'endroit pour raconter mes folles galipettes ... quoique ... faudrait pas trop me pousser ! ... ouille, aïe !!!), que disais-je ? Ah oui, je souhaiterais, ô grand gang, préempter des grenouilles à sizorros. C'est-y encore possible ou c'est-y pu' possible ?

Et, en pus', je viens à Romo me faire photographier le poil de la narine gauche.