... must go on

Publié le 5 Mars 2007

Demain, dès l'aube ...

Demain, dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne
Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m'attends.
J'irai par la forêt, j'irai par la montagne.
Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.

Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,
Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées,
Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.

Je ne regarderai ni l'or du soir qui tombe,
Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur,
Et quand j'arriverai, je mettrai sur ta tombe
Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur.


Victor Hugo (1802-1885) in "Les Contemplations"

Rédigé par SAINT-AUBIN

Publié dans #pouasie

Repost 0
Commenter cet article

Nicole 13/03/2007 22:33

Je comprends qu'en ce moment difficile, vous ayez à coeur de placer ce très joli poème de Victor Hugo que nous avons, pour beaucoup, en mémoire pour l'avoir appris à l'école.
Sincères condoléances et bon courage.
Nicole de Dinan

isa-jumeaux 06/03/2007 15:32

Toutes mes pensées vont vers vous en ces jours difficiles...
Et merci pour votre éternelle gentillesse et votre disponibilité au Salon en dépit des circonstances
Isabelle

isa-jumeaux 06/03/2007 15:31

Toutes mes pensées vont vers vous en ces jours difficiles...
Et merci pour votre éternelle gentillesse et votre disponibilité au Salon en dépit des circonstances
Isabelle

Jacotte57 06/03/2007 13:28

Mes pensées vont vers vous. La vie est ainsi jalonnée de pierres blanches, de pierres noires et d'une foule de galets gris. Amitiés et courrage !
Jacotte57

mtsa 06/03/2007 05:24

Nous vous remercions sincèrement pour tous ces mots de gentillesse et de soutien.