Cantique

Publié le 30 Octobre 2006



Que tu es belle, que tu es agréable,
O mon amour, au milieu des délices !
Ta taille ressemble au palmier,
Et tes seins à des grappes.
Je me dis: Je monterai sur le palmier,
J'en saisirai les rameaux !
Que tes seins soient comme les grappes de la vigne,
Le parfum de ton souffle comme celui des pommes,
Et ta bouche comme un vin excellent,...
- Qui coule aisément pour mon bien-aimé,
Et glisse sur les lèvres de ceux qui s'endorment !
Je suis à mon bien-aimé,
Et ses désirs se portent vers moi.
Viens, mon bien-aimé, sortons dans les champs,
Demeurons dans les villages !
Dès le matin nous irons aux vignes,
Nous verrons si la vigne pousse, si la fleur s'ouvre,
Si les grenadiers fleurissent.
Là je te donnerai mon amour.
Les mandragores répandent leur parfum,
Et nous avons à nos portes tous les meilleurs fruits,
Nouveaux et anciens:
Mon bien-aimé, je les ai gardés pour toi.

Extrait du "Cantique des Cantiques" attribué (?) au Roi Salomon.

Rédigé par SAINT-AUBIN

Publié dans #pouasie

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Clairette 30/10/2006 13:15

Un beau chant d'amour.....oublié par beaucoup de catholiques!

Atelier de Circé 30/10/2006 11:45

Que de souvenir... c'était un de mes textes pour le mariage! De quoi défriser les bigotes du côté de mon mari qui avait déjà du mal en encaisser un mariage protestant...AmicalementElise