Flamand rose

Publié le 21 Août 2006

Vous m'avez dit, tel soir

Vous m'avez dit, tel soir, des paroles si belles
Que sans doute les fleurs, qui se penchaient vers nous,
Soudain nous ont aimés et que l'une d'entre elles,
Pour nous toucher tous deux, tomba sur nos genoux.

Vous me parliez des temps prochains où nos années,
Comme des fruits trop mûrs, se laisseraient cueillir ;
Comment éclaterait le glas des destinées,
Comment on s'aimerait, en se sentant vieillir.

Votre voix m'enlaçait comme une chère étreinte,
Et votre coeur brûlait si tranquillement beau
Qu'en ce moment, j'aurais pu voir s'ouvrir sans crainte
Les tortueux chemins qui vont vers le tombeau.

Émile VERHAEREN (1855-1916) (in "Les heures d'après-midi")


___________________________________________________

T'as vu ma bonnée ? c'est reparti par un lundi de la pouasie.
 

Rédigé par SAINT-AUBIN

Publié dans #pouasie

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

wensi alias cajou 30/08/2006 23:05

un peu froid dans le dos et chaud dans le coeur.

florence 27/08/2006 19:33

simplement Merci .

L'ailefique 22/08/2006 12:39

magnifique........ Bonne reprise

jonquille38 22/08/2006 09:26

Vous revoici enfin... Que c'est long un été sans vous !
Vive la rentrée !

Tricotine85 21/08/2006 11:51

La gazette de MTSA, le retour ........... yeeeeee !