Vert pré, près vert c'est fort.

Publié le 22 Juin 2009



Le bonheur.


Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite.
Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite. Il va filer.

Si tu veux le rattraper, cours-y vite, cours-y vite.
Si tu veux le rattraper, cours-y vite. Il va filer.

Dans l'ache et le serpolet, cours-y vite, cours-y vite,
dans l'ache et le serpolet, cours-y vite. Il va filer.

Sur les cornes du bélier, cours-y vite, cours-y vite,
sur les cornes du bélier, cours-y vite. Il va filer.

Sur le flot du sourcelet, cours-y vite, cours-y vite,
sur le flot du sourcelet, cours-y vite. Il va filer.

De pommier en cerisier, cours-y vite, cours-y vite,
de pommier en cerisier, cours-y vite. Il va filer.

Saute par-dessus la haie, cours-y vite, cours-y vite.
Saute par-dessus la haie, cours-y vite ! Il a filé !


Paul Fort (1871 - 1960) in "Ballades du beau hasard".

Publié dans #pouasie

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
Comme une envie de nature...
Répondre
I
Aaaah... je me souviens de ma soeur qui récitait ce poème quand nous étions petites...
Répondre
M
Je ne connaissais que la première phrase, voici enfin le poème en entier !
Répondre
N
Ah! ce bonheur derrière lequel il faut courir p...unaise  !Alors "l'ache" c'était la plante qui couronnait les vainqueurs??J'ai pas dû gagner grand'chose, je vois pas du tout à quoi elle ressemble. Et moi qui croyait que c'était des branches de lierre ou de vignes.L'été qui commence, quel bonheur! Courons-y...
Répondre
D
De bon matin ce poème est tout à fait rafraîchissant !!!Merci . Bisous de Daniéle de BDX
Répondre