parce que la vie existe.

Publié le 27 Avril 2009



                    Que peut-on donc raconter d’intéressant ou d’utile ? Ce qui nous est arrivé, ou bien est arrivé à tout le monde, ou bien à nous seuls ; dans le premier cas ce n’est pas neuf, et dans le second cela demeure incompréhensible. Si j’écris ce que je ressens, c’est qu’ainsi je diminue la fièvre de ressentir. Ce que je confesse n’a pas d’importance, car rien n’a d’importance. Je fais des paysages de ce que j’éprouve. Je donne congé à mes sensations. Je comprends parfaitement les femmes qui font de la broderie par chagrin, et celles qui font du tricot parce que la vie existe. Ma vieille tante faisait des patiences pendant l’infini des soirées. Ces confessions de mes sensations, ce sont mes patiences à moi. Je ne les interprète pas, comme quelqu’un qui tirerait les cartes pour connaître l’avenir. Je ne les ausculte pas, parce que dans les jeux de patience, les cartes, à proprement parler, n’ont aucune valeur. Je me déroule comme un écheveau multicolore, ou bien je fais de moi-même un de ces jeux de ficelle que les enfants tissent, sur leurs doigts écartés, et qu’ils se passent de main en main. Je prends soin seulement que le pouce ne lâche pas le brin qui lui revient. Et puis je retourne mes mains, et c’est une nouvelle figure qui apparaît. Et je recommence.
Vivre, c’est faire du crochet avec les intentions des autres. Toutefois, pendant ce temps, notre pensée reste libre, et tous les princes charmants peuvent se promener dans leurs parcs enchantés, entre deux passages de l’aiguille d’ivoire au bout crochu. Crochet des choses ... Intrevalles ... Rien ...



Fernando Pessoa (1888-1935) in "Le Livre de l'Intranquillité" (Editions Christan Bourgois-1999).

Publié dans #pouasie

Repost 0
Commenter cet article

chticaillou 27/04/2009 21:55

Quel beau texte ! Je connais le nom de l' auteur  mais n'avait rien lu de lui. Voilà un sujet de réflexion pour une soirée pluvieuse comme ce soir.Merci.

chticaillou 27/04/2009 21:54

Quel beau texte ! Je connais le nom de l' auteur  mais n'avait rien lu de lui. Voilà un sujet de réflexion pour une soirée pluvieuse comme ce soir.Merci 

Maria Rosario Lopez 27/04/2009 21:08

Hola ¡ soy admiradora tuya , me gustan mucho tus trabajos y estoy interesada en comprar tus libros , pero no entiendo mucho el frances y creo que en el blog de compra no hay PAYPAL . Me gustaria que me contestaras y me dijeras de que forma puedo comprarlos, muchas gracias

Ana 27/04/2009 16:55

Un vrai petit bonheur, merci pour ce texte

cocoricoco 27/04/2009 10:31

Quelle merveille! Si je l'avais eu connu comme on dit encore en Corrèze je l'eusse mis dans mon livre.