Terezin

Publié le 30 Mars 2009



Vent nocturne


Sur la mer maritime se perdent les perdus
Les morts meurent en chassant
des chasseurs dansent en rond une ronde
Dieux divins! Hommes humains!
De mes doigts digitaux je déchire une cervelle cérébrale.
Quelle angoissante angoisse!
Mais les maîtresses maîtrisées ont des cheveux chevelus
Cieux célestes
terre terrestre
Mais où est la terre céleste?


Robert Desnos (1900-1945) in "Corps et biens"

Publié dans #pouasie

Repost 0
Commenter cet article

becassine 30/03/2009 19:43

J'ai toujours eu du mal avec ce poète  ! Mais merci quand même ! Bisous Liliane

Marie-Odile 30/03/2009 18:20

Que voilà une question qui me questionne!

marie, Une Flamande à Perpignan 30/03/2009 11:01

Joli poème poétisé sur la triste tristesse du monde mondial... Bof, je ne suis pas à la hauteur de l'auteur...

jeanne69 30/03/2009 08:30

très beau poème.....