Clèves coeur

Publié le 9 Mars 2009



En la forest de Longue Attente


En la forest de Longue Attente
Entrée suis en une sente
Dont oster je ne puis mon cueur,
Pour quoy je vis en grant langueur,
Par Fortune qui me tourmente.

Souvent Espoir chacun contente,
Excepté moy, povre dolente,
Qui nuit et jour suis en douleur
En la forest de Longue Attente.

Ay je dont tort, si je garmente
Plus que nulle qui soit vivante ?
Par Dieu, nannil, veu mon malheur,
Car ainsi m'aid mon Createur
Qu'il n'est peine que je ne sente
En la forest de Longue Attente.


 Marie de CLÈVES (1426-1487)

Publié dans #pouasie

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

fanarose 09/03/2009 17:35

Moi aussi je l'ai brodé ...en un peu plus court ..ça disait : " un de perdu, dix de retrouvés "

tanne 09/03/2009 13:15

eh bien je trouve qu'elle parle fort courtoisement, l la meuf du 15e (siècle), si bien que j'ai brodé ces vers sur une nappe!

becassine 09/03/2009 08:35

Eh ! Manu ! T'as vu comment elle parle la meuf ? !!!!!!!!!!!!!!!Merci et bonne semaine !!! Bisous LIliane