Un petit coin de paradis

Publié le 19 Janvier 2009



Avec ton parapluie.

 

Avec ton parapluie bleu et tes brebis sales,
Avec tes vêtements qui sentent le fromage
Tu t’en vas vers le ciel du coteau, appuyé
Sur ton bâton de houx, de chêne ou de néflier.
Tu suis le chien au poil dur et l’âne portant
Les bidons ternes sur son dos saillant.
Tu passeras devant les forgerons des villages,
Puis tu regagneras la balsamique montagne
Où ton troupeau paîtra comme des buissons blancs.
Là, des vapeurs cachent les pics en se traînant.
Là, volent des vautours au col pelé et s’allument
Des fumées rouges dans des brumes nocturnes.
Là, tu regarderas avec tranquillité,
L’esprit de Dieu planer sur cette immensité.


Francis Jammes (1868-1938)  in "De l'Angélus de l'Aube à l'Angélus du Soir"






Publié dans #pouasie

Repost 0
Commenter cet article

kinhin 19/01/2009 13:21

mais quelle zénitude à lire cela un lundi... Un régal, ça me change de Chuck..

Michèle 19/01/2009 10:50

......"Je me laisse aller simplementcomme dans le courant une tige de menthe.J'ai demandé à un ami:" Mais qui est Nietsche?"Il m'a dit: " C'est la philisophie des surhommes."Et j'ai immédiatement pensé aux sureauxdont le tiède parfum sucre le bord des eauxet dont les ombres tout doucement dansent, flottent...Francis JAMMESIls m'ont dit, dans "Le deuil des primevères"Merci de nous rappeler Francis JAMMES qui a accompagné ma jeunesse avec Anna de Noailles et Jean Giono........et Maurice Carême et Thoreau .......

JOURDAIN 19/01/2009 10:18

Belle nature.