Vilanelle

Publié le 1 Décembre 2008



Villanelle


En ce mois délicieux,
Qu'amour toute chose incite,
Un chacun à qui mieux mieux
La douceur' du temps imite,
Mais une rigueur dépite
Me fait pleurer mon malheur.
Belle et franche Marguerite
Pour vous j'ai cette douleur.


Dedans votre oeil gracieux
Toute douceur est écrite,
Mais la douceur de vos yeux
En amertume est confite,
Souvent la couleuvre habite
Dessous une belle fleur.
Belle et franche Marguerite,
Pour vous j'ai cette douleur.


Or, puis que je deviens vieux,
Et que rien ne me profite,
Désespéré d'avoir mieux,
Je m'en irai rendre ermite,
Pour mieux pleurer mon malheur.
Belle et franche Marguerite,
Pour vous j'ai cette douleur.


Mais si la faveur des Dieux
Au bois vous avait conduite,
Ou, d'espérer d'avoir mieux,
Je m'en irai rendre ermite,
Peut être que ma poursuite
Vous ferait changer couleur.
Belle et franche Marguerite

Pour vous j'ai cette douleur.




Joachim DU BELLAY (1522-1560)

Publié dans #pouasie

Repost 0
Commenter cet article

Mirelha 02/12/2008 09:02

Eh bien, dansez maintenant !
A propos de Marcelle Delpastre que certains ont pu découvrir (http://mtsa.over-blog.com/article-25066148.html) , voici un lien qui permet de mieux la connaître :

http://www.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/vie_oeuvre/
Bonne visite !

AGNES 01/12/2008 21:03

Vilanelle...ça me rappelle une chanson de Brassens où il cite Du Bellay.je vais essayer de retrouver.en attendant, Souchon sur la 3, tout pouate est bon à entendre.

Zechiffe 01/12/2008 22:44



du Bellay ou ... Valery


dans "supplique pour être enterré sur la plage de Sète"





.... Tantôt venant d'Espagne et tantôt d'Italie,
Tous chargés de parfums, de musiques jolies,
Le Mistral et la Tramontane,
Sur mon dernier sommeil verseront les échos,
De villanelle, un jour, un jour de fandango,
De tarentelle, de sardane ...