Pouasie douce et piquante

Publié le 17 Avril 2006

Les chardons

Tu ne seras jamais la fiévreuse captive
Qu'enchaîne, qu'emprisonne le lit,
Tu ne seras jamais la compagne lascive
Dont la chair se consume et dont le front pâlit.
Garde ton blanc parfum qui dédaigne le faste.

Tu ne connaîtras point les lâches abandons,
Les sanglots partagés qui font l'âme plus vaste,
Le doute et la faiblesse ardente des pardons
Et, puisque c'est ainsi que je t'aime, ô très chaste !
Nous cueillerons ce soir les mystiques chardons.


Renée VIVIEN (1877-1909)  Evocations.
_____________________________________________________________



http://www.mezimages.com/image/mtstaubin/pxx/fleurs/chardon_anne.jpg

Rédigé par SAINT-AUBIN

Publié dans #pouasie

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Tricotine85 18/04/2006 13:53

Superbes photos et la broderie qui va avec !

heidy 17/04/2006 08:10

 
J'aime beaucoup, mais.... pourquoi un chardon blanc?
Est ce qu'il y a le mouton, qui va avec ?
Bon lundi de Paques, Moustache et sa belle!

17/04/2006 08:28

Délicieuse Heidy, il y a de très beaux chardons blancs.Le plus connu est "Eryngium maximum", le fantôme de Miss. Willmott, paysagiste anglaise qui en semait dans les jardins qu'elle visitait, et comme c'est une plante un peu envahissante ... il restait toujours une trace du passage de miss Willmott. .

Miss Ellanée 17/04/2006 07:48

J'adore !!!! et j'espère qu'une grille de ce sublime "buisson ardent" sera bientôt disponible.

17/04/2006 08:22

la broderie fait partie d'une ronde pour l'anniversaire d'une éminente trésorière brodeuse. pas d'autre image,pas de grille; plusieurs dessins de chardons attendent d'être brodés. C'est sympa les chardons !