Courson 49ème (III)

Publié le 23 Octobre 2008



                    Donc, LaMTSA, poussée par le temps frisquet, broda dans la petite serre

http://www.archive-host2.com/membres/images/1336321151/balades/Courson/2008/b-1.jpg
          Remarquons, bonnée les pieds griffus de la chaise, sofachonne

http://www.archive-host2.com/membres/images/1336321151/balades/Courson/2008/arras_griffe.jpg

          Une belle réédition de Jardin d'Antan

http://www.archive-host2.com/membres/images/1336321151/balades/Courson/2008/arras_chaise.jpg
          broder, à la recherche du temps perdu

http://www.archive-host2.com/membres/images/1336321151/balades/Courson/2008/b-2.jpg
         
           "Et, comme la durée moyenne de la vie, — la longévité relative, — est beaucoup plus grande pour les souvenirs des sensations poétiques que pour ceux des souffrances du coeur, depuis si longtemps que se sont évanouis les chagrins que j’avais alors à cause de Gilberte, il leur a survécu le plaisir que j’éprouve, chaque fois que je veux lire, en une sorte de cadran solaire les minutes qu’il y a entre midi un quart et une heure, au mois de mai, à me revoir causant ainsi avec Mme Swann, sous son ombrelle, comme sous le reflet d’un berceau de glycines".

Publié dans #balades

Repost 0
Commenter cet article

shiva 24/10/2008 18:23

Toujours aussi sereine Marie Thérèse... :-)

et ... euh... j'ai un autre souvenir de glycines proustiennes... plus... euh... comment dire... coquines... ;-)

marie jo 24/10/2008 11:02

Rien n'a changé .j'ai tout revu:l'humble tonnelle de vigne folle avec les chaise de rotin.....le jet d'eau fait toujours son murmure argentin.............................vos articles et photos m'ont rappellé ce poème je pense que vous allez nous donnez la suite merci

danouchka 23/10/2008 18:11

Belle harmonie : la créatrice en paix dans sa serre au chaud et ses mains vagabondant sur sa toile au gré de son imaginationDaniéle de BDX

Tanne 23/10/2008 13:45

Et après ça étonnez-vous que Swann -le-chat ait accompagné dix ans de ma vie qui ont marqué un temps plus doux , plus serein que l'actuel, sous le signe de Darjeeling -chatoune...histoire de rester fidèle aux atmosphères tase de thé. Y aura-t-il un jour une madeleine?

nathalie 23/10/2008 11:43

j'aime cette sensation poétique et l'ouvrage sur tes genoux a l'air de toute beauté et finessebonne journée,nathalie