Quand je suis au bord de la mer

Publié le 28 Juillet 2008


Quand je suis au bord de la mer


Quand je suis au bord de la mer
Afin de rester toujours jeune
Comme Aphrodite je déjeune
De soleil et de lune dîne

je me sens devenir ondine
Qui joyeuse où l'onde est amère
Ne souhaite pour son sommeil
Pas d'autre oreiller que les vagues

Si sur le sable le soleil
Luit, comme perdue une barque
Plus n'ai besoin de vos attraits
Votre éponge ni votre craie,

Vénus, pour dormir éveillée
Aux âmes de larmes mouillées.


 Raymond RADIGUET (1903-1923) in "Poèmes inédits"

Publié dans #pouasie

Repost 0
Commenter cet article

becassine 28/07/2008 09:16

Merci pour ce beau poème ! Bon lundi ! Bonne semaine ! Bisous Liliane