Les Tuileries

Publié le 2 Juin 2008



Les Tuileries


Nous sommes deux drôles
Aux larges épaules
De joyeux bandits
Sachant rire et battre
Mangeant comme quatre
Buvant comme dix


Quand vidant des litres
Nous cognons aux vitres
De l'estaminet
Le bourgeois difforme
Tremble en uniforme
Sous son gros bonnet


Nous vivons en somme
On est honnête homme
On n'est pas mouchard
On va le dimanche
Avec Lise ou Blanche
Dîner chez Richard


Nous vivons sans gîte
Goulûment et vite
Comme le moineau
Haussant nos caprices
Jusqu'aux cantatrices
De chez Bobino


La vie est diverse
Nous bravons l'averse
Qui mouille nos peaux
Toujours en ribote
Ayant peu de potes
Et point de chapeau


Nous avons l'ivresse
L'amour, la jeunesse
L'éclair dans les yeux
Des poings effroyables
Nous sommes des diables
Nous sommes des dieux

 

Victor Hugo (1802-1885) in "Oeuvres Complètes"

mis en musique et chanté par l'inoubliable Colette Magny



Publié dans #pouasie

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Fleur défendue 06/06/2008 09:00

..... Nous avons l'ivresse L'amour, la jeunesse L'éclair dans les yeux Des poings effroyables Nous sommes des diables Nous sommes des dieux......

isabelleS 02/06/2008 09:52

mon commentaire n'a pas de rapport avec l'article d'aujourd'hui (en fait c'est le n°16 d'hier dimanche 1er juin)merci