Lilas (VI)

Publié le 6 Février 2006

de toutes les interprétations de "quand refleuriront les lilas blancs" la bonnée élégante préférera celle d'Henri Crolla, guitariste rital,  ami de Django, qui fut entre autres l'accompagnateur d'Yves Montand, de  Mouloudji, de Jacques Prévert ... Dans la squellente collection "Jazz in Paris"  pour le prix d'une paires de moches bobinettes  de dégradants fils de soie, vous aurez deux disques, des petits bijoux : "Beguine the Beguine" et "Quand refleuriront les lilas blancs"  

lubrique rubrique pipole: lors un dîner à "La Colombe d'or" à Saint-Paul de Vence, c'est Henri Crolla qui présenta Yves Montant au couple Yves Allégert Simone Signoret .... et ... la nostalgie ne sera plus ce qu'elle était.
(tout sur Henri Crolla chez
http://www.about-django.com/contemporain/henri_crolla/henri_crolla.php)

et le lilas ? ya plus de lilas sur le divin blogue ? si si (rider) bonnée anxieuse, je ne tiens pas plus que çà à faire chuter l'audience - déjàcquières la poésie parnassienne a bidée adonfe  (j'ai observé avec un intérêt navré qu'immaginaires sesques verts suscitaient de la brodeuse facétieuse d'avantage de réactions - égrillardes  qui plus est - que les frissonnantes envolées banvillesques).

Quelques points ce dernier dimanche, mais pas très beaucoup, la cousine Marie Carter ( des Etats-Unis d'Amérique) était pour son travail de passage en Paris, nous tourismâmes donc: musée du Louvre (peinture flamande et art oriental - et ses représentations du pro-fête) et Pied de Cochon.  


et le petit focus  habituel sur le travail du jour



Rédigé par SAINT-AUBIN

Publié dans #florilège

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Shiva 08/02/2006 15:04

"Les fleurs (le retour)" : J'en connais plus d'une qui n'aurait rien contre! ;->>

Valérie de Paris 07/02/2006 17:03

Tolomei, hihihihihihihihihihi ... Excellent :-D.

Valérie de Paris 07/02/2006 16:18

Que c'était vilain cette remarque sur le banquier !!! :-D

himself 07/02/2006 16:34

Mais quel oeil la Boogainvalée ! Il s'agissait d'un private clin. Notre banquier bien-aîmé s'était inquiété le jour même d'une légère dérive débitrice du compte courant  familial; ayant connaissance par ailleurs de l'employabilité kratrisse de MTSA, Tolomei regarde avec un intérêt gourmand toute nouvelle grille. La raison profonde est qu'une ébauche d'esquisse de future possibilité d'envisager un projet sur les fleurs, avait été évoqué avec un partenaire passablement motivé.  Le lilas fait très probablement partie de ce projet.

catherine bondier 07/02/2006 11:56

c'est vrai ça, les jours de paresse on les regardes comme des oeuvres d'art, les grilles de Marie-thé.
et hier j'ai adoré ç tel point que je suis allée avec le lien proposé  sur le site du poète. Na!

07/02/2006 14:33

 Pourquoi uniquement les jours de paresse, délicieuse catherine ?

Shiva 07/02/2006 11:37

Rhalala! avec ce teasing permanent, faut espérer que la grille sera un jour disponible!! ou c'est trop triste! :-(
( et pi kèske ça peut faire, si je les brode pas le plus souvent : les grilles de Marie-Thé, c'est ma danseuse à moi, et alors???... "On ira tous au paradis! même moi!!" ...;->)

07/02/2006 14:32

je vais sans doute décevoir les ufolettes en révèlant une très récente conversation vespérale, du genre confidence sur l'oreiller- "alors, heureuse ?" demandit  le prince moustachu. -  "je ne ferai pas la grille du lilas" réponda la languissante Marie-Thérèse - " ah bon, et pourquoi donc ? notre banquier semble le souhaiter"- " j'ai pas suivi le dessin, je m'en suis juste inspirée, s'il faut  que je reprenne tout j'en ai pour un mois! et puis j'ai envie de rajouter une autre branche ou peut être deux"- "bien, mon aimée, qu'il en soit fait selon tes désirs. bonne nuit "- "bonne nuit".étonnante tranche de vie non ?