Ballade

Publié le 30 Janvier 2006

Ballade de la belle Heaumière aux filles de joie

 

Or y pensez, belle Gautière
Qui écolière souliez être,
Et vous, Blanche la Savetière,
Or est-il temps de vous connaître :
Prenez à dêtre ou à senêtre ;
N'épargnez homme, je vous prie ;
Car vieilles n'ont ne cours ne être,
Ne que monnoie qu'on décrie.

Et vous, la gente Saucissière
Qui de danser êtes adêtre,
Guillemette la Tapissière,
Ne méprenez vers votre maître :
Tôt vous faudra clore fenêtre,
Quand deviendrez vieille, flétrie :
Plus ne servirez qu'un vieil prêtre,
Ne que monnoie qu'on décrie.

Jeanneton la Chaperonnière,
Gardez qu'ami ne vous empêtre ;
Et Catherine la Boursière,
N'envoyez pas les hommes paître ;
Car qui belle n'est, ne perpètre
Leur male grâce, mais leur rie,
Laide vieillesse amour n'empètre
Ne que monnoie qu'on décrie.

Filles, veuillez vous entremettre
D'écouter pourquoi pleure et crie :
Pour ce que je ne me puis mettre
Ne que monnoie qu'on décrie.

François Villon (1431-1463?).



nota bonnée :
la heaumière c'est la dame du heaumier, qui fabriquait, au Moyen-Âge les heaumes, pièces d'armurerie pour la tête.
La confrérie des (gentils) heaumiers était particulièrement active sur le plan commercial, développant des relations avec les drapiers flamands et les archers anglois, et certaines des traditions heaumières perdurent à travers les siècles. Je ne prendrai comme exemple que la devise de la confrérie, un slogan publicitaire qui a  vraiment marqué les esprits puisque, plusieurs siècles plus tard, nombreuses sont les modernes brodeuses quakérisantes qui brodent encore le fameux "Heaume, sweet heaume".  

 

 

Rédigé par SAINT-AUBIN

Publié dans #pouasie

Repost 0
Commenter cet article

Valérie de Paris 30/01/2006 15:01

Heaulme sweet Heaulme ... C'était pas mal aussi. Un peu plus gore. Mais pas mal. :-))

30/01/2006 15:10

 
je manquais de référence pour les tueurs en série, je savais qu'un avocat me les Fourniret  :-)
 

Valérie de Paris 30/01/2006 12:39

"La gente saucissière" ... Hihihi ! J'aurais bien aimé voir à quoi elle ressemblait ! :-))

l'ailefique 30/01/2006 11:34

marée chaussée aussi ? ... estomaquée je suis de découvrir que déjà en ce temps on connaissait m'ame gautière...Donc, cqfd : c'est une higlander , grande clandeuse pour sûr comme le fut sieur Mac Leod du clan Mac Leod..

Miss Ellanée 30/01/2006 11:13

morte de rire ! en effet, à la lecture de ce texte, on est sûr qu'elles n'écrivaient pas "homme sweet homme", et je ne rappelerai pas ici le goût prononcé de François Villon pour ce qui ne portait pas forcemment cotillon mais plutôt chausses... ;o))