Pouasie aventureuse et villonesque

Publié le 4 Décembre 2005

Ballade des proverbes

 

Tant gratte chèvre que mal gît,
Tant va le pot à l'eau qu'il brise,
Tant chauffe-on le fer qu'il rougit,
Tant le maille-on qu'il se débrise,
Tant vaut l'homme comme on le prise,
Tant s'élogne-il qu'il n'en souvient,
Tant mauvais est qu'on le déprise,
Tant crie-l'on Noël qu'il vient.

Tant parle-on qu'on se contredit,
Tant vaut bon bruit que grâce acquise,
Tant promet-on qu'on s'en dédit,
Tant prie-on que chose est acquise,
Tant plus est chère et plus est quise,
Tant la quiert-on qu'on y parvient,
Tant plus commune et moins requise,
Tant crie-l'on Noël qu'il vient.

Tant aime-on chien qu'on le nourrit,
Tant court chanson qu'elle est apprise,
Tant garde-on fruit qu'il se pourrit,
Tant bat-on place qu'elle est prise,
Tant tarde-on que faut l'entreprise,
Tant se hâte-on que mal advient,
Tant embrasse-on que chet la prise,
Tant crie-l'on Noël qu'il vient.

Tant raille-on que plus on n'en rit,
Tant dépent-on qu'on n'a chemise,
Tant est-on franc que tout y frit,
Tant vaut "Tiens !" que chose promise,
Tant aime-on Dieu qu'on fuit l'Eglise,
Tant donne-on qu'emprunter convient,
Tant tourne vent qu'il chet en bise,
Tant crie-l'on Noël qu'il vient.

Prince, tant vit fol qu'il s'avise,
Tant va-il qu'après il revient,
Tant le mate-on qu'il se ravise,
Tant crie-l'on Noël qu'il vient.

François Villon (1431-1465?)

_________________________________________________________________

un calendrier de l'Avent du  père François de Montcorbier.

 

"Je suis François, dont il me poise,
Né de Paris emprés Pontoise,
Et de la corde d'une toise
Saura mon col que mon cul poise."

Rédigé par SAINT-AUBIN

Publié dans #pouasie

Repost 0
Commenter cet article

l'aile fique 05/12/2005 22:20

temps qu'à Noël on se pèle...

l'aile fique 05/12/2005 22:20

temps qu'à Noël on se pèle...

mireille 05/12/2005 20:51

le lundi, c'est poésie merci

Amarante 05/12/2005 09:35

ouf ! Quand j'ai vu qu'on en était à François Villon j'ai eu peur des choix de m'sieur Saint-Aubin ! ;o)
moi ma préférée du même auteur c'est la ballade des pendus !