Le Buffet

Publié le 1 Octobre 2007

Le buffet

C'est un large buffet sculpté ; le chêne sombre,
Très vieux, a pris cet air si bon des vieilles gens ;
Le buffet est ouvert, et verse dans son ombre
Comme un flot de vin vieux, des parfums engageants ;

Tout plein, c'est un fouillis de vieilles vieilleries,
De linges odorants et jaunes, de chiffons
De femmes ou d'enfants, de dentelles flétries,
De fichus de grand'mère où sont peints des griffons ;

- C'est là qu'on trouverait les médaillons, les mèches
De cheveux blancs ou blonds, les portraits, les fleurs sèches
Dont le parfum se mêle à des parfums de fruits.

- Ô buffet du vieux temps, tu sais bien des histoires,
Et tu voudrais conter tes contes, et tu bruis
Quand s'ouvrent lentement tes grandes portes noires.

 Arthur RIMBAUD (1854-1891)

Publié dans #pouasie

Repost 0
Commenter cet article

Muriel 01/10/2007 13:53

c'est LE poème que j'ai retenu de mes années de primaire ...Merci !!Muriel

Cerise violette 01/10/2007 11:45

Du par coeur , du par coeur ! Et je le récite encore ! Merci pour le souvenir .

mimidou 01/10/2007 09:34

et bien moi, je connaissais pas ce beau vieux buffet d'arthur et je me demande comment il a pu m'échapper tellement il est beau et nostalgique...merci de l'avoir entrouvert...

paulette 01/10/2007 09:17

Oh oui ! que de souvenirs qui remontent.Je l'avais complètement oublié ce buffet et ces vieilles vieilleries. Et pourtant...

Shiva 01/10/2007 08:49

toute mon enfance qui s'échappe par ces grandes portes noires!Merci! et bonne semaine à vous deux :-)