Archéo (V)

Publié le 2 Août 2007



C'était en 1994  ... au beau myieu du siècle dernier. Pas de blogues de broderie sur Internet, pas de froum, pas de grilles gratuites composée par mes soins, pas d'échangisme P2P, pas de revues de broderie ou presque. Comment avait-on eu vent de ce concours ? "Le Marquoir" peut-être ?


"Un aiguille pour un roman"
Illustrez à l'aiguille un roman de votre choix;
brodez sur l'ouvrage le titre et le nom de l'auteur.


Montmorillon , Régine Deforges  et  Isabelle Faydie  accueillait  la France du Point de  Croix

Quelques  ouvrages  sélectionnés:

http://www.archive-host2.com/membres/images/1336321151/mth/ombrelle/Cochin.jpg

"Voyage au Bout de la Nuit" brodé par Chantal Cochin

http://www.archive-host2.com/membres/images/1336321151/mth/ombrelle/Morault.jpg

"Dix Petits Nègres" brodé par Odile Morault.

http://www.archive-host2.com/membres/images/1336321151/mth/ombrelle/Agouarch.jpg


"Le Tour du Monde en quatre-vingt jours" brodé par Sophie Argouarc'h.

http://www.archive-host2.com/membres/images/1336321151/mth/ombrelle/Toufflet.jpg

"Le Jour du Patchwork"  brodé par Christine Toufflet.


"J'ai souvent entendu dire à des femmes de talent que les travaux du ménage, et ceux de l'aiguille particulièrement, étaient abrutissants, insipides, et faisaient partie de l'esclavage auquel on a condamné notre sexe. Je n'ai pas de goût pour la théorie de l'esclavage, mais je nie que ces travaux en soient une conséquence. Il m'a toujours semblé qu'ils avaient pour nous un attrait naturel, invincible, puisque je l'ai ressenti à toutes les époques de ma vie, et qu'ils ont calmé parfois en moi grandes agitations d'esprit. Leur influence n'est abrutissante que pour celles qui les dédaignent et qui ne savent pas chercher se qui se trouve dans tout : le bien-faire."  écrivait, à juste raison,  George Sand dans "Histoire de ma vie".


Publié dans #de Viris

Repost 0
Commenter cet article

narmelle 21/08/2007 17:07

j'adore !

dominou 03/08/2007 20:11

MERCI....

Zenana 03/08/2007 07:27

Un p'tit air de Tardi dans ce "voyage", Josephine Baker n'aurait pas renié les "10 p'tits nègres", Mercator pourrait jalouser le "tour du monde" et Vasarelli s'inspirer du "jour" ... Qui a dit que les travaux d'aiguilles étaient insipides et abrutissants ?!!!

Dominique 02/08/2007 17:22

Chère Georges, si j'admets les effets calmants des travaux d'aiguille, ceux de ménage n'ont pas sur moi l'effet annoncé :-( ils m'agitent beaucoup l'esprit et exercent peu d'attrait sur moi... Transmettez SVP  tous mes remerciements à Madame MTSA pour ces belles photos :-)

Catherine 02/08/2007 17:13

Merci de dévoiler ces beaux ouvrages qui m'apportent un peu? non beaucoup de rêves